FAITES CE QU’ON VOUS DIT, PAS CE QU’ON FAIT

Publié le 6 Novembre 2010

J’avais envie, le temps d’un billet, de revenir -encore- sur cette réforme des retraites. A priori, le texte sera bientôt promulgué, et la réforme entérinée.

Comme d’habitude, on ne nous a pas donné clairement l’ensemble des changements, il faudra chercher par soi-même, les médias s’étant avant tout fait l’écho des mesures phares.

Par exemple, on sait que certains régimes spéciaux seront lissés au fil du temps, mais, histoire de limiter la grogne, on étale ça sur plusieurs années, comme ça la pilule passe mieux…

Cependant, et c’est ce qui motive ce billet aujourd’hui, je lisais il y a peu un article sur la retraite des députés, et c’est assez édifiant… Ces personnes ont donc voté cette loi qui concernera des millions de français, mais quid de leur propre retraite ?

J’ai appris ainsi que, jusqu’à présent, un député cotisait plus vite que n’importe quel français. Pendant les 2 premiers mandats, chaque année comptait double, et ensuite c’était multiplié par 1,5 pour les mandats suivants. Et franchement, ça me met hors de moi… Un député qui cotisait 20 années obtenait une retraite complète…

Mais, heureusement, certains changements adoptés récemment vont rapprocher les députés du peuple. Oui, mais pas trop quand même, il faut pas déconner non plus.

Donc, déjà, la durée de cotisation et l’âge de départ en retraite des députés seront alignés sur le régime général. Ça semble le minimum, et je suis même étonné, quand je vois les bancs de l’assemblée ressembler à une maison de retraite, que ce soit le cas… Définitivement, la place est chaude au Palais Bourbon.

On apprend également que, dans un élan de générosité, les députés en retraite ne toucheront plus de 13ème mois. Hein ? Ça veut dire que jusqu’alors, les députés retraités touchaient un 13ème mois ? Et tout le monde trouvait ça normal ? Curieusement, on entend peu parler de ce genre d’avantages !

Mais la mesure la plus percutante concerne le système de cotisation « express ». Chers français, rassurez-vous, le système a été modifié. Modifié, mais pas supprimé. Désormais, les députés qui le souhaitent (mais lol, il y en a seulement certains qui ne le souhaitent pas ?) pourront cotiser 1,5 année par an lors des 2 premiers mandats, 1,33 année le 3ème, et 1,25 les suivants. Ça reste donc très avantageux.

Et pourquoi, me direz-vous ? Car député est un métier précaire. WTF ? Député, un métier « précaire » ? On aura tout lu… Pour moi, un métier « précaire », c'était bosser chez Mc Do. J'en apprends tous les jours.

En effet, ces pauvres députés sont soumis à un truc vraiment pas cool, ça s’appelle le suffrage universel. Franchement ils font chier ces français, on est obligé d’être élus, il faut faire campagne régulièrement, voir sortir pour aller à leur rencontre, serrer quelques paluches sur les marchés. Pourquoi la France est une république, hein ? Franchement, on ne nous épargne rien…

Visiblement, les députés ont oublié un détail d’importance. Comme n’importe quel élu, ils peuvent être amenés à retourner à la vie civile, si toutefois ils ne sont pas ré-élus. Mais non, ces « élus » sont parvenus à détourner totalement les principes de base des fonctions politiques, pour en faire un métier à part entière. Car de toutes façons, si ils se font dégager de leur siège, leur gentil parti leur retrouvera bien un poste quelconque dans un cabinet, ou que sais-je encore.

Et dans l’histoire, vous noterez que, de droite comme de gauche, personne ne trouvait, ni ne trouve à redire de ce système. Alors, pour le principe, on a bien eu quelques voix qui se sont élevées, mais il s’agissait plus de représentation que de conviction, pour le principe. Il faudrait pas non plus abroger tous les petits avantages.

Alors, chers lecteurs, je vous le dis, et ce sera ma conclusion : n’hésitez jamais à interpeller vos élus. Maires, conseillers, députés, ils sont censés vous représenter, même si ça ne les arrange pas. En plus, il est désormais assez facile de les contacter, tous disposent en général d’adresses e-mail.

Et si vous trouvez que la réforme des retraites est injuste, si vous avez fait grève et manifesté pour faire entendre votre voix, n’oubliez pas qu’elle a été votée avant tout par ces mêmes députés qui sont censé vous représenter. Alors dites-leur ce que vous pensez, et aux prochaines élections, votez en conséquence ! Il est temps que les députés se rappellent qu’ils sont élus avant tout pour agir selon leurs convictions, et non selon leur étiquette politique !

Rédigé par Zed

Publié dans #Râlages du jour

Commenter cet article

Linsky 06/11/2010 22:19


argh de la politique encore.
mais Zed ou est ta geekitude ? ^^
(et ne me dis pas qu'il n'y pas moyen de raler sur ça hein):p


Zed 07/11/2010 23:55



Ce blog n'est pas qu'un blog geek, je l'ai déjà dit !



Sarx 06/11/2010 20:51


Je suis bien d’accord avec toi.
Pendant les débats sur la réforme, il y avait bien quelques députés qui avaient commencer a s’interroger pour voir s’il ne faudrait pas revoir leur propre système, mais vu qu’ils ont très vite
fermer leur gueule, je pense qu’ils ont du se faire engueuler de tous les cotés.
J’avais lu un article ou ils évoquaient une retraire de l’ordre de 5000€ après 22ans de mandat. Je n’ai pas trop connaissance de la véracité de chez chiffre, mais on doit être pas loin de la
réalité tout de même.

Alors effectivement, 22 ans de mandat ca peut paraître relativement difficile à faire, mais vu que le statut de députés s’est quand même converti en véritable profession, c’est presque monnaie
courante maintenant… Sans parler du cumul des mandats, mais la c’est un autre débat.

Ce qui me surprend le plus tout de même, c’est que du coté des syndicats et des manifestants (et autre activistes), personne n’a cherché à mettre les députés devant ce fait. C’est quand même eux
qui votent les lois, et qui ont le pouvoir de ne pas permettre la mise en place de ce genre de réforme.

Je ne renie pas le droit de grève, ni les manifestations, mais quand on a un gouvernement qui s’en gratte une sans faire bouger l’autre devant les foules dans les rues, il faudrait peut être songer
à trouver d’autres solutions d’exprimer notre désaccord.

Pendant les débats sur l’Hadopi, on avait vu un début d’alternative, lancée par la quadrature du net, où ils incitaient à contacter nos députés pour leur demander une explication sur leurs votes,
et leur expliqué notre réalité des choses…

Ça n’avait certes pas eu beaucoup d’effet, mais peut être que si ce genre d’action est répété plus souvent, avec une plus grande envergure, les élus commenceront peut être a réfléchir un peu plus,
a arrêter de voter en aveugle en suivant la directive du chef, et d’intégrer un peu plus de « justice » dans leur statut, sous peine de se mettre leur électorat à dos.


Zed 07/11/2010 23:54



Ça serait bien oui... En attendant, comme équipier chez Mc Do est aussi un métier précaire, ils peuvent aussi cotiser 2 fois plus vite ? Ah non, pourquoi donc ?